Le 109 : Pôle de cultures contemporaines - ville de Nice

POUSSER LES MURS : LE FORUM AUSSI SE LANCE DANS LA

POUSSER LES MURS : LE FORUM AUSSI SE LANCE DANS LA "LIVRAISON À DOMICILE" !

En cette période étrange et inédite pour chacun de nous, nos pratiques culturelles sont entravées dans leurs formes conviviales habituelles, nos modes de vie sont bouleversés au quotidien et, plus fondamentalement, notre regard sur le monde est profondément ébranlé.

Le Forum d'Urbanisme et d'Architecture, solidairement avec l'ensemble des établissements culturels de la Ville de Nice, a contribué à formaliser une offre en ligne destinée à offrir aux citoyens une fenêtre culturelle diversifiée et pluridisciplinaire, que nous ne pouvons que vous inviter à ouvrir encore et encore : https://cultivez-vous.nice.fr. Il s'agit en quelque sorte, à défaut de pouvoir sortir de chez soi pour aller au concert ou assister à un spectacle de danse, pour voir une exposition ou un film, de conjurer cette impression d'enfermement liée au confinement.

Le Forum a bien naturellement souhaité réagir avec ses propres outils précisément à ce sentiment d'enfermement lié au bâti qui nous entoure, aux murs de notre domicile. Nous qui avons l’habitude de présenter l’architecture, la ville et le paysage comme des environnements sensibles porteurs de sens, de plaisirs esthétiques et de liberté, nous ne nous faisons pas à l'idée que nos murs familiers, ceux de nos domiciles de "confinés", puissent être vécus aujourd’hui, par un effet de retournement, comme une contrainte, comme des éléments qui nous limitent, voire nous oppressent.

En conséquence, nous nous sommes interrogés au sein de l'équipe, mais également avec certains de nos intervenants récents (conférenciers, commissaires d'expositions, architectes, designers ou théoriciens de l'architecture et de la ville, qu'ils soient de Nice ou d'ailleurs), sur la réponse que nous pourrions proposer pour, en quelque sorte, "pousser les murs".

L’idée est de donner des clés pour regarder et vivre d'une manière légère, surprenante ou stimulante cette "boîte" qui est, pour une durée indéterminée, notre univers limité — et ceci d'autant plus que le temps pour le faire nous est désormais offert à l'excès.

Des petits formats vidéo, des compilations de textes et de dessins, des livrets-jeux pour enfants et familles, des cartes blanches offertes à des habitués du Forum seront ainsi distillés au fur et à mesure sur notre page Facebook, sur le site du Forum et sur celui du 109 pour inviter à parcourir et regarder autrement sa maison ou son appartement, à voir d'un autre œil

la ville ou le paysage de sa fenêtre ou lors des sorties dérogatoires, à occuper enfants ou familles à travers des activités créatives partagées…

"Pousser les murs" est donc un mot d'ordre, mais aussi une série d'actions.

C'est d'abord le titre d'une carte blanche que nous avons proposée à diverses personnalités du monde de l'architecture, et très vite, vous découvrirez, l'une après l'autre les propositions déjà formalisées ou en cours de maturation des urbanistes de Deux Degrés, des architectes Mylène DUQUENOY ou Paul VINCENT, de l'historienne de l'architecture Ève ROY, de l'artiste et enseignante-chercheuse en école d'architecture Anne-Valérie GASC ou encore du designer Marc FERRAND (pour en citer quelques-uns).

Pour pousser les murs, vous trouverez aussi sur notre offre en ligne des livrets-jeux liés à des expositions passées, pour lesquelles de simples recherches sur Internet (qui feront partie du "jeu") compenseront le fait de ne pas vous trouver dans les expositions. Vous trouverez aussi des livrets-jeux créés spécialement pour l'occasion, tous offrant des moments conviviaux aux parents et aux enfants.

Enfin, nous vous proposerons des clés pour vivre à distance notre exposition désormais inaccessible au public sur la villa construite à Vence par l'architecte Guy Rottier pour le sculpteur Arman, à travers des contributions demandées aux commissaires de l'exposition, mais aussi aux résidents actuels, confinés dans cette maison étonnante dont la genèse est analysée dans notre exposition "Les Variations Arman, orchestration par Guy Rottier".

Nous souhaitons faire mentir le titre de la chronique parue dans Le Monde du 25 avril dernier, qui redoutait que "Le confinement tue la culture". Pour cela, suivez notre actualité, restez à notre écoute… comme nous demeurons à  la vôtre. Ne mettez pas en veille votre curiosité pour l'architecture, la ville et le paysage : nous y veillerons, justement ! À très vite !