Le 109 : Pôle de cultures contemporaines - ville de Nice

AMA

AMA

Découvrez en Avant-Première dans le cadre de la journée de la femme le court-métrage AMA de Julie Gautier.


L’Entre-Pont

Entrée libre

Co-organisation Association En Devenir et le Hublot

Synopsis :
La pluie tombe comme autant de larmes sur une jeune femme vêtue d’une petite robe noire. On plonge dans son regard comme on plonge dans son âme noyée par le chagrin. Au fond de l’eau, la femme, allongée sur le sol, se relève doucement et commence à danser. Gracieux, ses pas ancrés dans le sol malgré l’apesanteur, révèlent le poids qui pèse sur ses épaules. La musique s’emballe, la danseuse s’élève de plus en plus, se libère jusqu’à s’envoler. Elle retombe comme épuisée par cette lutte contre elle-même avant de remonter enfin vers la surface. Son visage rayonne, elle relâche une bulle d’air, la douleur s’en est allée, la vie peut reprendre sa place.

Format de tournage : 8k
Durée : 6 minutes et 26 secondes
Catégorie : Fiction artistique, court métrage
Auteure, Réalisatrice, Modèle : Julie Gautier
Chorégraphe : Ophélie Longuet
DOP : Jacques Ballard
Producteurs : Les Films Engloutis, Spark Seeker

L'auteur :
Julie Gautier est originaire de l’île de la Réunion, c’est là, au côté de son père chasseur sous-marin et de sa mère danseuse qu’elle développe un rapport à l’eau empreint de performance et de grâce. Installée à Nice depuis 12 ans, elle a développé avec son compagnon, le champion du monde d’apnée Guillaume Néry, des vidéos artistiques sous-marines artistiques qui apportent un regard nouveau sur le monde marin. Leur force vient du fait que tous deux utilisent l’apnée comme mode d’évolution dans l’eau, chacun d’un côté de la caméra. Totale autodidacte, elle puise son inspiration dans la danse, la bande dessinée et le cinéma.

Le projet :
Ama est un film artistique à but non lucratif dont la seule finalité est d’être partagé au plus grand nombre. Habituellement Guillaume et Julie mettent leurs films directement en ligne mais, Ama ayant été tourné en ultra haute qualité il est important pour Julie de lui offrir une projection sur grand écran pour son lancement. Pour atteindre ces objectifs nous avons prévu 3 événements :
- Le 5 mars, à la piscine la plus profonde du monde Y40, lieu de tournage du film, je ferai un live facebook pour annoncer les événements du 8 mars. Le film sera ensuite projeté à travers un tunnel en verre directement dans la piscine.
- Le 8 mars , lancement d’un évènement communautaire connecté démarrant à 20h. Dans une idée de partage Julie à depuis le départ eu envie de faire de la sortie du film un événement participatif et artistique.
Guillaume et Julie ont donc pris contact avec la communauté des apnéistes à travers le monde et ont proposé à chacun de faire sa propre projection du film : en ville sur un bâtiment, sur la place d’un village, sur une plage, au sommet d’une montagne, sur un lac gelé…il n’y a aucune limite à l’imagination. Nous visons au moins 40 projections à travers le monde. Les différents événements seront filmés et relayés en live par les organisateurs sur les réseaux sociaux. Un évènement FB dédié ainsi q’un hashtag Instagram et Twitter permettront une diffusion massive, et nous l’espérons une visibilité au niveau mondial.

- Le 9 mars, à 13:00 heure de Paris GMT+1, le film sera mis en ligne.

Note d’intention : Ama signifie en japonais « femme de la mer ». Les Amas sont des ramasseuses de coquillages traditionnelles, ce sont des femmes fortes et unies, elles sont pour moi l’incarnation du rapport que nous les femmes devons construire entre nous et du lien que nous devons garder avec la nature. Le film nous met face aux capacités gigantesques des femmes, capacités que nous avons toutes mais que nous laissons dormir parfois ou que nous n’osons pas développer. Malheureusement, dans nos sociétés modernes, le lien social est souvent fragilisé et la solitude gangrène beaucoup de foyer. Pour moi ce film est un moyen de dire, vous n’êtes pas seul ouvrez vous aux autres, parlez de vos souffrances, de vos joies.
J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau. Il en ressort un film beau et léger qui touche le coeur de ceux qui savent lire entre les lignes.
La vie fait en sorte de mettre sur nos chemins des épreuves qui, si elles ne vous brisent pas vous font grandir. Nous avons tous notre histoire, nous portons tous un fardeau que nous avons appris à alléger avec lequel nous avons appris à vivre. Comme ce thème est universel, le film invite au partage et devient un libérateur d’émotion, parce que se livrer c’est aussi donner aux autres la possibilité de le faire.
Mais Ama est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu. Certains y voient une oeuvre artistique ou une performance physique, quelques uns sont indifférents, d’autres pleurent…Rien n’est imposé tout est suggéré.
Ama utilise la grâce comme vecteur d’émotion, il n’y a pas de mots, juste des mouvements. La grâce est alors un moyen d’expression, de communication, une manière d’être. Je pense que si nous mettons de la grâce dans nos vies, dans nos actes, dans nos paroles, dans notre rapport aux autres et à la planète alors nous pouvons être bienveillants envers le monde.
Ce film parle beaucoup aux femmes, certainement par ce qu’il a été écrit par et pour les femme mais il n’exclu pas les hommes, il ne les montre pas du doigt. Je ne veux pas en faire un film militant, ni féministe, pour moi, c’est juste une porte ouverte sur le coeur d’une femme.

Sur le web : Site internet Page facebook

Organisation

L’Entre-Pont

L’Entre-Pont

L’Entre-Pont est un lieu pluridisciplinaire pour la création contemporaine : théâtre, danse, cirque, arts de la rue, arts numériques en lien avec le spectacle vivant.

Plus d'infos

Sur le web : Site internet Page facebook