Le 109 : Pôle de cultures contemporaines - ville de Nice

SHO-OTER

Du au

SHO-OTER

Une exposition de Pauline Brun et Rémi Groussin, résidents temporaires 2018

La Station

Entrée libre

VERNISSAGE le vendredi 8 février 2019 à partir de 18h

EXPOSITION ouverte jusqu'au 20 avril 2019

Une exposition réalisée avec le soutien de la DRAC PACA et Atomic Néon.

•••

PAULINE BRUN

Née en 1984, vit et travaille à Paris – http://paulinebrun.com/
Lauréate de la session de printemps 2018 des résidences temporaires de La Station.
Pauline Brun commence sa formation en danse classique et contemporaine au Conservatoire Régional de Nice avant d’entrer à l’École Supérieure d’Arts Plastiques, la Villa Arson, puis à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris où elle développe un travail de sculpture, installation et vidéo.
C’est depuis sa recherche plastique qu’elle se redirige vers la danse et la performance et intègre la formation ex.e.r.ce au Centre Chorégraphique National de Montpellier. Elle y expérimente l’espace scénique, développe un travail chorégraphique et entame différentes collaborations sur des questions dramaturgiques et scènographiques.
Invitée pour l’exposition Museum On/Off au Centre Georges Pompidou en 2016, elle écrit la performance GRAND BAIN pour l’espace de la collection permanente. Pour la Nuit Européenne des Musées au MAC VAL, elle présente la performance ÉTALON PAR DÉFAUT. Elle participe également à des expositions collectives avec des installations et vidéos.
Par ailleurs, elle est interprète, accompagne à la mise en scène ou conçoit des espaces pour les chorégraphes Fanny De Chaillé, Paula Pi, Pauline Simon, Ingrid Berger Myhre et Gaetan Bulourde.

RÉMI GROUSSIN

Né en 1987, vit et travaille à Toulouse – http://remigroussin.com/
Lauréat de la session d’automne 2018 des résidences temporaires de La Station.
Après des études aux Beaux-Arts de Toulouse, Rémi Groussin part étudier à l’université HBK de Braunschweig, En 2010, il sort diplômé des Beaux-Arts avec les félicitations du jury. Par la suite, Il entame une succession de résidences artistiques où son travail se conforte dans des notions contextuelles : les Ateliers Astérides à Marseille, la Villa du Lavoir à Paris, la Malterie à Lille, Kulturamt et Höherweg 271 à Düsseldorf, ou encore Est-Nord-Est au Canada entre autres. Il a été lauréat du prix Mezzanine Sud décerné par la banque CIC et le Musée des Abattoirs en 2016 et en 2017 il est sélectionné pour participer au 62e salon de Montrouge. Cette même année il participe, avec la galerie Un-Spaced, au salon vidéo Caméra-Caméra à l’Hotel Windsor de Nice, où il se voit remettre le prix Ben pour sa vidéo The End.
L’œuvre de Rémi Groussin se pose dans les lieux qu’elle aborde comme une humeur vagabonde. Des matériaux, des émotions ou des événements survenus dans les lieux qui l’accueillent tracent ainsi la piste d’une histoire possible. Le spectacle semble omniprésent tant il recourt à des formes relevant de la performance et de la mise en scène,de la sculpture festive ; un personnage maquillé dans une œuvre, une estrade dans une autre, une parodie d’inauguration d’une sculpture publique ailleurs. Ses derniers travaux élaborent pourtant un univers empreint de narration où se croisent la sculpture et le cinéma, l’art, la science-fiction et les séries télé. La référenciation excessive au décorum cinématographique nous amène, dans son travail, à poser le regard ailleurs, sur l’envers du décor, le hors champ et tenter ainsi de comprendre la construction même des images qu’il nous donne à voir.

•••

• Les résidences temporaires de La Station •

Depuis 2016, la D.R.A.C P.A.C.A aide La Station à proposer des résidences temporaires pour les artistes plasticiens. La Station a choisi de proposer deux résidences d’une durée de quatre mois. Pour chacune d’entre elles, une bourse de 3500 € est versée aux artistes, leur permettant d’assurer production, transport, déplacements et per diem. Un logement en centre-ville leur est attribué ainsi qu’un atelier d’une surface de 40m2 à La Station.

Les deux lauréats 2018 étaient Pauline Brun pour le printemps et Rémi Groussin pour l’automne. Cette exposition rend compte des recherches qu’ils ont réalisées durant ces résidences.

Sur le web : Site internet Page facebook

Organisation

La Station

La Station

La Station soutient et diffuse la vie culturelle et artistique contemporaine à Nice par tous les moyens et dans toutes les formes que celle-ci revêt.

Plus d'infos

Sur le web : Site internet Page facebook